lundi 25 octobre 2010

Interview de Marion Téa Givelet Bodoy qui a écrit "Nathan et la Pierre du Nouveau Monde"

1/Bonjour, comment est née "Nathan et la Pierre du Nouveau Monde" et pourquoi ?
La série "Nathan et la Pierre du Nouveau Monde" est née parce que je suis passionnée par l'histoire régionale et que, suite aux questions d'instituteurs et professeurs venant découvrir La Rochelle, je me suis aperçue qu'il n'existait aucun livre pour enfant ou jeune racontant cette histoire.

2/Comment avez-vous imaginé le personnage principal au début ?
Je sais que la chronologie est très difficile pour les enfants et c'était une histoire sur 1 000 ans ! Donc j'ai pensé à un personnage, Nathan, bien d'aujourd'hui, vivant et se déplaçant dans sa ville réelle, fil conducteur, qui serait toujours là et raconterait l'histoire de ses ancêtres, un ancêtre par livre à un moment différent.

3/Ecrivez-vous d'autre livre ou seulement Nathan ?
La série "Nathan et la Pierre du Nouveau Monde" est composée de 5 livres. C'est déjà beaucoup, surtout si je te dis que je travaille dessus depuis 8 ans et que j'en ai fait 5 en moins de 6 ans. Ce sont des romans historiques jeunesse, cela veut dire : des mois de recherches historiques + des aventures + de l'écriture. Puis relire, corriger et faire corriger, faire faire les illustrations par Pascal, imprimer et, si tu es comme moi en auto-édition, prendre tes livres 1 par 1 et aller les vendre : il faut bien payer illustrateur et imprimeur et il faut donc un certain temps !
Je rappelle les 5 livres : "Le mousse du port de La Rochelle, XIè siècle" - "Le secret de Richard Coeur de Lion, XIIè siècle" - "Le faucon de Chypre, XIVè siècle" - Le loup blanc de Champlain, Brouage Québec 1608-2008" et "Le Pirate de Cap-Français, XVIIIè siècle".

Si oui quels sont les autres livres ?
Ayant fini la série "Nathan et la Pierre du Nouveau Monde" je commence les recherches pour écrire un livre sur ma Bretagne, dans le même style, mais un seul. Une série est trop longue à faire et à vendre !

4/D'où vienne vos inspirations ?
De l'histoire régionale que je dois très bien connaître ; ensuite je me mets dans la "peau" d'un garçon de 10 ans, d'une fille de 13 ans d'il y a quelques centaines d'années, etc... pour inventer les aventures de mes personnages. C'est cela, un écrivain : il imagine des choses qui ressemblent au réel pour qu'on puisse y croire en le lisant. Parfois, je me sers d'une expérience, de quelque chose qu'on m'a raconté ou que j'ai lu quelque part.

5/Pourquoi avoir choisi comme titre "Nathan et la Pierre du Nouveau Monde" et pas autre chose ?
"Nathan", prénom du héros de la série, parce que je voulais un prénom de la Bible, à cause de l'histoire de La Rochelle très importante entre catholiques et protestants, surtout pendant les guerres de religion. Et le Nouveau Monde parce que c'est dans notre histoire régionale : les bateaux qui y partaient chercher des fourrures auprès des Indiens et qui lestaient leurs cales de pierres, jetées ici en arrivant ou servant à paver nos rues. Tu as lu cette réponse dans le tome 4.

6/Préparez vous un autre tome ?
La série "Nathan et la Pierre du Nouveau Monde" est finie avec le tome 5, puisque je suis arrivée à aujourd'hui. Voir plus haut.

7/Aimez-vous la ville de La Rochelle, pourquoi ?
Oui, bien sûr. J'y vis depuis 11 ans, c'est une ville magnifique avec une histoire très riche et surtout très humaine. En plus, regarde la réponse juste au dessous.

8/Etes-vous auteur à part entière ou exercez vous un autre métier ?
Je vais certainement te décevoir mais si on parle beaucoup de "Harry Potter", c'est une exception mondiale. Je ne connais pas, dans ma région, d'auteur qui vive de ses livres. Tu as compris ce qu'était l'auto-édition ? Question très importante ! Donc une fois que j'ai payé mes livres, il me reste très peu d'argent pour moi. Il faut aussi être en règle avec notre pays, et donc payer encore l'URSSAF, des impôts et des choses comme cela.
Donc mon métier est "guide" : c'est-à-dire que je dépends de l'office du Tourisme de La Rochelle qui me donne du travail : raconter notre histoire aux touristes en les emmenant dans toute la région (visiteurs à partir de 4 ans avec leur classe jusqu'à très très âgé !). C'est de cela que je vis en partie. Sinon je fais aussi des conférences en hiver, je suis conteuse et je fais des émissions de radio. Mais je dois te dire que tout cela mis ensemble ne me fais pas vivre alors que c'est beaucoup beaucoup de temps de travail, de recherches en particulier !

9/Avez vous beaucoup de lecteurs, combien et pourquoi ?
Sais-tu que quand une maison d'édition sort un nouveau roman, par exemple, ils en font entre 500 et 1 000 exemplaires.
Le tome 1 de Nathan a maintenant été tiré à 4 500 exemplaires, le 2 à 2 500, les 3 et 4 à 2 000. Si tu considères qu'un à deux adultes lisent le livre qu'ils offrent à un enfant, plus tous les amis, petits frères et sœurs, bibliothèques et classes etc..., j'ai fait (avant le 5) 11 000 livres et donc j'ai certainement eu environ 40 000 lecteurs. C'est énorme, mais ce n'est pourtant pas encore un livre très connu.

10/Quels sont vos principaux lecteurs ?
Je l'écris pour les jeunes de 8 à 12 ans mais je sais que j'ai plus de lecteurs adultes. Ils sont d'abord de la région Charente et Charente Maritime, mais aussi des enfants qui viennent en vacances ici (donc beaucoup de Paris, Bordeaux, etc... ) plus des lecteurs à qui des grands-parents envoient des livres, dans le monde entier. Je le sais mais très peu de lecteurs m'écrivent comme toi.

11/ Pourquoi avoir choisi Pascal Marchais comme illustrateur, le connaissiez-vous ?
Quand on m'a demandé un illustrateur (le 1° éditeur qui ensuite n'a pas fait le tome 1), je savais que le mari d'une dame qui travaille à mon Office du Tourisme de La Rochelle était illustrateur de métier. Je lui ai demandé, il a lu le manuscrit et a dit "oui" tout de suite ! Et comme je suis fidèle, il a fait les 5 tomes (très différents les uns des autres, d'ailleurs). La difficulté était qu'il arrive à dessiner le "Nathan" que j'avais dans la tête, ce Rochelais de 10 ans. A la fin on s'est mis d'accord sur un dessin, celui de la page 17 du tome 1.

12/Pourquoi ne pas avoir choisi une autre maison d'édition ?
5 maisons d'éditions ont pris la série ou l'un des livres puis m'ont laissée tomber. Tu as vu le travail que c'est de vendre toute seule : mettre chez les libraires, faire le stock, les factures de ceux qui sont vendus, etc..., payer l'impression, ce n'est pas un travail d'écrivain mais de commercial. Alors tu penses bien que le 1° qui m'a dit "je prends votre tome 5" et qui l'a fait, enfin, je n'allais pas dire "non" ! Je pense qu'ensuite il reprendra d'ailleurs les 4 autres livres.

13/Aimez vous lire ?
Je n'aime pas lire, j'adore lire ! Je dévore tout depuis que j'ai 7 ans au moins, et je me suis même rendue myope à 12 ans à force de lire partout et dans tous les coins ! Je suis capable de lire 3 livres à la fois, je ne mélange pas et je ne garde jamais la page d'un livre, je sais où j'en suis, et je lis en mangeant, en marchant, à la plage, partout. Non pas en dormant ou conduisant ! Je regrette dans ma vie d'aujourd'hui de ne pas avoir assez le temps de lire. Et je lis aussi plein d'ouvrages d'histoire pour faire mes conférences et mes livres, ce qui me laisse peu de temps. Que deviendrait-on sans les livres : ils font voyager, imaginer, découvrir, vivre quoi.
Mais j'aime beaucoup aussi : chanter dans plusieurs ensembles vocaux, monter à cheval, faire de la voile et du ski. Quand je peux !

Je tiens à remercier Marion pour avoir répondu à mes nombreuses questions et surtout le forum qui m'a donné envie de m'intéresser aux livres, beaucoup plus qu'avant.

Le site des livres :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire