mercredi 15 décembre 2010

La liberté porte une chemise rouge sang

Gaby Halberstam


Victoria est blanche. Elle vit en Afrique du Sud au temps de l'Apartheid. A la suite de plusieurs incidents, elle ne supporte plus la façon dont certains blancs traitent les noirs.
Or, lorsqu'elle retrouve Maswe, le fils de sa nounou noire qu'elle n'a pas vu depuis deux ans, il est blessé : il a été torturé par la police... Victoria le cache et le soigne dans une cabane au fond du jardin. Par amour et par conviction, elle décide de prendre des risques. Des risques à la hauteur de ses idéaux.

Une prise de conscience poignante de la condition des noirs sous l'Apartheid.

Victoria est une adolescente pleine de convictions. Les noirs sont maltraités et Victoria n'accepte pas qu'ils soient maltraités et souhaite les aider. Elle se fait un ennemi ; un policier qui maltraite les noirs.
Elle cache Maswe dans une cabane au fond de son jardin. Mais Maswe part, car il veut continuer d'agir... Son père refuse de signer un papier. La famille se voit obligée de quitter le pays... Mais Victoria voit quelque chose qui la détermine à se venger...

Un livre poignant sur la vie des noirs pendant l'Apartheid et sur une adolescente déterminée à ne pas les laisser agir. Un livre à lire qui nous fait aimer cette adolescente. Cette héroïne est vraiment très intelligente, car en Afrique du Sud, on peut plus penser que TOUS les blancs sont raciste et bien non, ce livre prouve le contraire. J'aurais bien aimé interviewer l'auteur de ce roman, car j'ai une multitude de questions à lui poser. C'est vrai que l'auteur à du faire un énorme travail de recherche pour écrire ce roman.
Je trouve très courageux de la part de Victoria de retourner en Afrique du Sud, après ce qu'elle a fait. Victoria aurait même pu rentrer en Angleterre, quand elle a compris qu'on la surveillait, mais elle ne l'a pas fait.

Site de l'auteur : http://www.gabyhalberstam.co.uk/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire