mardi 5 avril 2011

Moi, Christiane F, 13 ans, droguée, prostituée...

http://www.images-chapitre.com/ima1/original/482/474482_2777150.jpgCe livre terrible a connu un retentissement considérable en France et dans toute l'Europe. Ce que raconte cette jeune fille sensible et intelligente, qui, moins de deux ans après avoir fumé son premier "joint", se prostitue à la sortie de l'école pour gagner de quoi payer sa dose quotidienne d'héroïne, et la confession douloureuse de la mère font de Christiane F. un livre sans exemple. Il nous apprend beaucoup de choses, non seulement sur la drogue et le désespoir, mais aussi sur la détérioration du monde d'aujourd'hui.

"Nous avons toujours rêvé d'aller à Paris. Nous voulions louer une chambrette à Montmartre et nous y désintoxiquer. Nous n'avions jamais entendu parler de la drogue à Paris, et nous pensions que ça n'existait pas. A Paris il n'y a que des artistes, des mecs super, ils boivent du café, ou un verre de vin de temps en temps.", "Il ne nous parle plus, il ne nous voit pas. C'est pire que les coups.",  "On se dirige vers le métro. Automatiquement, sans même l'avoir décidé. Sans en avoir conscience, nous sommes comme suspendus à un fil invisible. Et nous voilà au métro Zoo.",  "Nous sommes le 18 avril 1976, un mois avant mon quatorzième anniversaire. Je n'oublierai jamais cette date.",  "Il est donc évident que pour lui je suis devenues une camée.", "Merde, tu n'as que treize ans et t'en es déjà à l'H.", "L'héroïne s'est abattue comme une bombe sur la cité Gropius.", "J'ai besoin d'être tout le temps un peu partie, un peu dans les vapes. Et j'en ai envie, pour échapper à toute cette merde, merde à l'école et merde à la maison.",  "Un peu plus loin dans la merde, mais ça je ne le sais pas encore."

 
C'est un témoignage dur, triste, mais auquel on s'accroche. J'ai gardé un mince espoir qu'un jour Christiane arrête de se droguer, même s'il n'y avait pas beaucoup de chance. Certains passages sont très durs et bouleversants.
Le style, les descriptions, m'ont laissé imaginer les horreurs qu'a subies Christiane, juste pour se payer de l'héroïne chaque jour.
Les institutions n'aident pas car il n'y a pas de traitements pour les jeunes de cet âge ; quand les parents prennent conscience du problème et viennent demander de l'aide, on leur dit qu'on ne peut rien faire, que leurs enfants sont condamnés...Un livre à lire absolument pour se rendre réellement compte de ce qu'est d'être accroc à la drogue.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire