lundi 8 novembre 2010

Seul sur la mer immense

Michael Morpurgo

En 1947, le tout jeune Arthur est embarqué, comme des milliers d'autres orphelins, sur un bateau à destination de l'Australie. Il ne sait pas encore qu'il ne reverra pas sa sœur ni sa terre natale anglaise. Désormais sa vie entière se fera là-bas, jalonnée d'épreuves mais aussi illuminée par la rencontre de personnages extraordinaire et par sa passion de la mer.
Bien des années plus tard, Allie, la fille d'Arthur, quitte la Tasmanie, au sud de l'Australie, à bord de son bateau. Elle s'apprête à accomplir une formidable traversée  en solitaire. Son but : franchir les océans pour gagner l'Angleterre, dans l'espoir de retrouver sa tante Kitty, la sœur de son père.
Un voyage de l'enfance vers la maturité, deux destinées, deux récits, un roman bouleversant.

L'histoire d'Arthur est bouleversante, il croit trouver son bonheur en Australie, en quittant l'Angleterre. Malheureusement il tombe sur un homme, en partant d'Angleterre, mais qui le maltraite, lui et d'autres garçons. La femme de M.Bacon, essaye d'aider les enfants, mais elle se fait battre le soir par son mari. Les enfants savent que Mme.Bacon essaye de les aider, ils savent qu'elle se fait battre le soir, mais n'y peuvent rien, ils ont déjà leur propres problèmes. Arthur est ami avec Marty et Wes, mais Wes se fait tuer en essayant de s'enfuir du ranch Cooper. Suite à la tentative de fuite de Wes, Arhur et Marty s'enfuient à leur tour, et se retrouvent chez une dame très sympathique qui s'occupe d'eux pendant longtemps. Mais peu après ils doivent partir travailler et la vie change pour chacun d'eux...
La seul chose que je n'ai pas aimé dans ce roman est le journal intime d'Allie, car les phrases sont mal rédigées. Néanmoins je recommande ce livre dès 12 ans.
L'histoire d'Arthur est tragique et bouleversante.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire